HANDICAP & RECONNAISSANCE JURIDIQUE AU CAMBODGE

Personne handicapée identifiée par la loi cambodgienne

Selon la loi cambodgienne sur la protection et la promotion des droits des personnes handicapées », de juillet 2009, article 4, il est stipulé que "les personnes handicapées désignent toute personne qui manque, perd ou endommage toute fonction physique ou mentale, pouvant entraîner une perturbation de leur vie ou de leurs activités quotidiennes, telles que des déficiences physiques, visuelles, auditives, intellectuelles, des troubles mentaux et tout autre type de handicap."

PERCEPTION DU HANDICAP ET PROBLÈMES DE SOCIÉTÉ

Les personnes en situation de handicap marginalisée

Les personnes en situation de handicap sont l'un des groupes les plus vulnérables et les plus pauvres de la société cambodgienne. Ils sont généralement les plus pauvres parmi les pauvres, avec un accès très limité aux services sociaux de base, à l'éducation, aux compétences ou à la formation professionnelle, au placement et aux opportunités génératrices de revenus, exacerbant ainsi leur pauvreté. Parmi les personnes en situation de handicap, certains groupes ont été plus marginalisés que d'autres, en particulier les femmes, les filles et les enfants handicapés.

Une personne handicapée face à la stigmatisation religieuse du bouddhisme

• La perte des capacités physiques ou mentales est considérée dans la culture cambodgienne et la religion bouddhiste dans la perspective du destin de l'individu et peut être considérée comme le résultat de fautes accumulées dans des vies antérieures.

 

• Cela se traduit souvent par un sentiment de culpabilité et de stigmatisation sociale qui accroît l'exclusion vécue par la plupart des personnes handicapées.

• Ces personnes sont marginalisées au Cambodge et sont souvent exclues du développement communautaire par leurs propres communautés.

DÉFIS DU HANDICAP DE L'ENFANCE À LA VIE D'ADULTE

Formation professionnelle & opportunités d'emploi pour la dignité et la reconnaissance sociale des personnes handicapées

La formation professionnelle, la génération de revenus et le placement sont des facteurs importants dans la réadaptation des personnes handicapées. Au Cambodge, les personnes handicapées viennent généralement des couches les plus pauvres de la société. Pour ces personnes, la capacité d'assurer un revenu pour elles-mêmes et leurs familles est leur plus haute priorité. La génération de revenus pour les personnes handicapées contribue non seulement à un sentiment de dignité et de confiance en soi, elle est directement liée à la réduction de la pauvreté et au développement social.

PERSONNES HANDICAPÉES DANS LA DÉMOGRAPHIE CAMBODIENNE

En 2018, selon le Model Disability Survey de l'OMS sur un échantillon de 500 personnes interrogées âgées de 18 à 60 ans : 1,2 % des personnes interrogées avec un handicap léger, modéré ou sévère ont suivi une « Formation professionnelle » visant à leur insertion professionnelle dans la société cambodgienne.

De plus, il serait pertinent de connaître le nombre de personnes handicapées mentales qui ont bénéficié d'une formation et d'un accompagnement les conduisant vers l'autonomie et contribuant au développement de leur pays.

Stats_WHIO.png

Source : © Organisation mondiale de la Santé 2018. OMS et Banque mondiale ENQUÊTE MODÈLE SUR LE HANDICAP Mise en œuvre pilote au Cambodge

Source : PERSONNES HANDICAPÉES ET DÉVELOPPEMENT - RAPPORT PAYS CAMBODGE - Direction de la Fondation pour la Formation Internationale et le Développement Régional et Durable